Là-bas

11:13

♪♪ "Là-bas, tout est neuf et tout est sauvage..." ♪♪


En partant au Canada, je rêvais de me trouver un là-bas. Comme celui dont parle Jean Jacques Golman dans sa chanson. Oui je sais, ça fait super cliché dit comme ça. Mais cette chanson a une signification toute particulière pour moi (et la personne qui en est la cause se reconnaîtra! <3).


C'est comme ça qu'une semaine après mon arrivée sur le sol canadien, je me suis retrouvée là-bas. Là où tout est neuf et tout est sauvage.
Là-bas, à Chertsey. A 1h30 à l'ouest de Montreal en voiture.
Arrivée le dimanche soir avec une bande de copains, on se retrouve dans un endroit complètement incongru. Un énorme chalet perdu dans la neige, au milieu de nul part. A Chertsey, il y a une communauté, et les sœurs ont plusieurs chalets qu'elles louent à des gens de passage pour une nuit, deux nuits voire plus.
Cet immense chalet qu'on a découvert de nuit, avec de la neige qui dépasse le niveau des fenêtres. Cet immense chalet dans lequel on aurait pu se perdre.


Après une soirée mémorable où nous avons eu quelques difficultés à faire marcher le four, une courte nuit, nous découvrons le chalet à la lumière du jour (et du soleil).
À peine le petit déjeuner avalé, nous chaussons nos raquettes pour partir à la découverte des environs.
Promenade au bord d'un lac gelé, au milieu des sapins qui croulent sous la neige tombée il y a peu. On a pu observer les traces d'animaux dans la neige et sur les arbres.


C'était un peu magique, j'avais l'impression d'avoir trouvé mon là-bas à moi.


Pour déjeuner nous sommes montés jusqu'au Monastère par la route, qui se trouve en haut d'une colline. Le pique nique avec une belle vue pour nous récompenser de nos efforts.

Notre chalet

Et voilà, 24 heures après être arrivés dans ce petit coin de paradis, c'est déjà l'heure de reprendre la route direction Montréal.
Je garde beaux souvenirs de mon premier "week-end chalet" en terre canadienne.

Vous pourrez aussi aimer

0 commentaires