Une fin de semaine québécoise : direction Chicoutimi au Saguenay

01:00


À la fin de l'été j'ai eu la chance de partir à la découverte de la belle ville de Saguenay. J'ai été de nombreuses fois à Tadoussac ou plus au nord, mais je n'avais jamais eu l'occasion de longer le fjord et la rivière Saguenay. 
(Pour l'explication, d'ouest en est sur la carte, se trouvent, le Lac Saint Jean, la rivière Saguenay qui se transforme en fjord du Saguenay (à Chicoutimi même) qui lui se jette dans le Saint Laurent à Tadoussac.) La ville de Saguenay comporte 3 arrondissements urbains : Jonquière, La Baie et Chicoutimi. 
C'est donc à Chicoutimi que j'ai passé quelques jours. 
Le centre ville de cette petite municipalité se trouve sur la rive sud et est construit à flanc de collines. En bas se trouve la rivière du Saguenay.

La signification du mot Chicoutimi est assez rigolote. Les autochtones descendaient du Lac Saint Jean jusqu'à Tadoussac. Chicoutimi est l'endroit où l'eau devient profonde (l'endroit où la rivière se transforme en fjord). Chicoutimi veut donc dire "jusqu'où c'est profond" ou "enfin c'est profond".


Il y a majoritairement 3 sites touristiques à Chicoutimi. La premier est la promenade le long de la rivière, qui soit dit en passant est magnifique à faire lorsque le soleil décline. Un petit pont piéton permet de traverser la rivière et d'admirer la rive sud de Chicoutimi. 


Le second site touristique et non pas des moindres est la petite Maison Blanche. Non il ne s'agit pas de la résidence estivale du président des États-Unis, mais d'une petite maison construite autour des années 1890, qui a subit 2 importantes inondations et qui tient toujours debout. La première en juillet 1947, les propriétaires de la maison sont réveillés au milieu de la nuit et se rendent compte qu'un torrent coule autour de leur maison. Suite à cette événement, et malgré quelques dégâts, les propriétaires décident de renforcer les fondations de leur maison en les encrant dans la pierre. 


Ces rénovations ont permis à la petite Maison Blanche d'être tristement célèbre dans l'inondation de 1996. Une énorme pluie s'abat sur Saguenay, faisant déborder rivières et barrage. Et la maison, située à quelques mètres d'un barrage se retrouve une fois de plus au milieu de l'eau, mais tient le choc. 


Voici une image de l'époque pour que vous vous rendiez compte de l'ampleur de la catastrophe. Cette petite maison est devenue une emblème illustrant le courage et la détermination des Saguenéens. La maison abrite maintenant un musée racontant son histoire. C'est assez impressionnant de voir cette petite maison en haut de son promontoire avec de l'eau qui coule sous la porte. 


Le 3ème attrait touristique est la Pulperie. Ce site abrite la Compagnie de Pulpe de Chicoutimi : célèbre usine de fabrication de papier. 4 moulins sont construits sur la rivière Chicoutimi (qui se jette dans le rivière Saguenay). Les forêts en amont de la rivière approvisionnent l'usine : pas besoin de transport pour le bois; les ouvriers coupent les arbres, les jettent dans la rivière qui s'occupe de transporter les billots jusqu'aux moulins. Pas besoin non plus d'électricité pour faire fonctionner les moulins : la rivière suffit à produire l'énergie requise pour transformer le bois en pâte à papier. La compagnie est mondialement connue au début du 20ème siècle : c'est elle qui fournit l'Angleterre pendant la Première Guerre Mondiale. Mais l'usine met la clé sous la porte après la guerre en 1930. Ces bâtiments abritent maintenant le musée du Saguenay. Vous remarquerez leurs grandes fenêtres, ce qui était une innovation à l'époque et qui permettait aux employés de garder le moral et à l'usine d'utiliser moins d'électricité pour éclairer (pas bêtes ces canadiens!).


Pour clore cet article, voici une petite adresse sympa pour se restaurer à Chicoutimi : 
405, rue racine est
Chicoutimi QC 

Vous pourrez aussi aimer

0 commentaires